Programmation

JUICY. Vous avez peut-être déjà aperçu ces deux femmes en première partie d’Angèle, au Dour Festival ou encore chez nos copains des 3 éléphants et on se fait une joie de les accueillir au BACK HOME cette année ! Après s’être fait connaître en reprenant des tubes des années 90 et 2000, JUICY s’est petit à petit imposé sur la scène belge et française avec des sonorités tantôt r’n’b tantôt hip hop. Leurs paroles drôles et féministes vous ensorceleront sans aucun doute et en attendant, on vous propose d’écouter un de leurs premiers singles, Count our finger twice.

EDEN DILLINGER. Fort d’une belle année 2019 avec la sortie d’un projet nommé « Offshore » bien accueilli, ainsi qu’un single « RK1x2ya », le rappeur Eden Dillinger remet le couvert avec son nouveau single : « Chemise Hawaïenne » pour marquer ce début de décennie. Chemise Hawaïenne, comme son nom ne l’indique pas, représente l’expérience explosive qu’Eden a mené afin d’unir deux genres qui lui sont cher : la trap et le métal. L’OVNI Eden Dillinger viendra nous prouver sa volonté de s’affirmer en jetant un pavé dans la marre du nouveau rap français. A écouter sur Soundcloud.

YUMA GUMA est un trio de musique électronique parisien. Flôtant quelque part entre la cosmic disco et l’acid house, le son particulier de Yuma Guma émane de la collision entre l’esprit d’un groupe de rock live et le côté doityourself de producteurs de chambre. Leur musique prend vie sur scène avec une forte énergie et une grande part donnée à l’improvisation. Après des passages à Paris (Garage, Badaboum, NF-34…) et dans des festivals réputés (Cabour mon Amour, Calvi on the Rocks…), ils viendront nous faire rythmer le 20 Juin à La Baconnière ! En écoute leur titre le plus emblématique : Coming For You

CHEAP HOUSE. La machine humaine apparaît à l’automne 2018, traçant sa route en exerçant une transe électronique exaltée. Ses mélodies et harmonies d’une simplicité assumée et épique sont un prétexte à des improvisations dépassant souvent largement les frontières des morceaux qu’elles habitent. C’est l’influence de la scène londonienne moderne et de l’électro berlinoise qui fait naître dans ses quatre esprits bouillonnants la résolution de faire danser les foules dans des nuits éternelles. Récemment sélectionnés aux Inouis du Printemps de Bourges, on les retrouvera avec grand plaisir à la Baconnière et en attendant on les écoute en live pour voir se mettre dans l’ambiance !

FAYGO. Premier groupe de reggae du BACK HOME, Faygo est un appel au partage, à l’ouverture d’esprit et au partage ! Adepte de Reggae Roots et de Dub, autant influencé par Groundation, The Gladiators, les trios jamaïcains des années 80, que par l’Afro-beat de Fela Kuti, le Blues ou encore la musique cubaine, le groupe s’ouvre à de nouvelles expériences musicales à travers un deuxième album, “Together”, sortie fin 2019 qu’ils viendront nous faire découvrir accompagnés par l’apport explosif d’une section de quatre soufflants (trompette, trombone, saxophone alto et ténor). En attendant, on les écoute ici !

MADAM. Ces quatre jeunes femmes originaires de Toulouse commencent à se faire connaître dans le Sud Ouest et élargissent petit à petit leurs horizons. Marine à la basse, Chris à la guitare, Gab au chant et Anais à la batterie, elles nous dévoilent un son rock à la limite du punk et on peut vous prévenir : elles ne font pas dans la dentelle ! Récemment invitées aux Transmusicales de Rennes, elles viendront nous faire leur show énergisant le 20 Juin prochain. En écoute : The Ride (qui nous donne déjà envie de danser).

ED GARTZEN délivre des sets entre breakbeat et techno. Une techno évasive qui épate et surprend par son mélange de style et son éclectisme. Après un passage à Dublin et un périple berlinois, Ed-Gartzen revient sur ses terres natales, la Mayenne, pour Rafale Records, un collectif d’artistes. Ed-Gartzen viendra partager sa vision de la techno, aussi bien ambiante que mentale. En écoute sur Soundcloud.

FITZGERALDOS. Fondateur du label Rafale Records, Fitzgeraldos construit son univers depuis 4ans. Ingurgitant et digérant les codes de l’esprit rave originel, ses productions poussent à la perte de contrôle. Ambiance rétro-future, entre techno, electro-clash et dark wave, visuel minimal, anonymat.. Fitzgeraldos propose des expéditions déchainées explosives et sans répits. En écoute sur Soundcloud.

THE BURMESE DAYS. Originaires de Rennes, les Burmeses ont un style bien à eux, oscillant entre l’art rock et l’expérimental. En créant The Burmese Days, Jude Jr et Kaptain Kharma ne pensaient pas que le voyage les mènerait aussi loin. Ces explorateurs du son et de l’image ont tout vu et tout entendu. Tout ? Pour Fermi Paradox, leur EP concluant une trilogie d’expérimentations sonores, le groupe part à la dérive dans un Univers infini et désespérément vide. Seuls résonnent alors guitares plaintives et chants fantasmagoriques, créant une musique unique et toujours en mouvement, généreuse et insaisissable. On l’écoute avec plaisir ici !

MAINE. Dans un esprit club aux influences 80’s, MAINE! délivre une new surf wave autant fleurie que percutante, autant nostalgique, qu’incisive. Entre Joy Division, Hibou et DIIV, laissez-vous porter le 20 Juin prochain par un groupe mayennais talentueux sur un dancefloor vintage et résolument électro. En écoute : Hanoi Sea (qui nous donne envie d’être en vacances..)